Forum linguistique du 10e

Un nouveau forum linguistique a été organisé le 16 juin 2016.

 

Il s'est tenu à la nouvelle médiathèque Françoise Sagan du 10e arrondissement.

 

Trois ateliers ont été consacrés à l'orientation du public vers les actions linguistiques, à l'emploi et aux actions socioculturelles associées.

 

ETM a animé l'atelier emploi avec l'association "Français Langue d'Accueil". Les liens entre formation linguistique et formation professionnelle ont été abordés, ainsi que la question des non scolarisés exclus par leur niveau de la formation et de l'emploi. La notion de parcours vers l'emploi a été mise en avant.

 

L’offre linguistique à visée professionnelle délivrée par les associations citées du 10e fait partie du programme « Parcours linguistiques à visée professionnelle » de la ville. L’offre associative diffère des offres des autres organismes de formation en ciblant un public qui est exclu de ce didpositif en raison d’un niveau en langue française insuffisant. Des liens restent à faire et des passerelles à mettre en place entre les actions existantes afin de permettre aux publics éloignés des formations qualifiantes et de l’emploi d’y avoir accès.

 

L'important public exclu de la formation et de l’emploi à cause de son faible niveau de français était la cible de cet atelier emploi du forum linguistique. Ce public possède un titre régulier et une autorisation de travail. Il est suivi par des institutions. Mais il est dirigé vers l’alphabétisation, le FLE ou les ASL (parfois ce public n’accède pas à des actions linguistiques). Cette orientation ne mène pas à l’emploi, ni ne fournit d’éléments indispensables pour réussir les tests d'embauche ou d'admission aux formations qui ne sont pas conçus pour des personnes en situation précaire ou pour les personnes pas ou peu scolarisées.

 

L’approche ETM :


Les contenus linguistiques et professionnels sont dispensés dès le début. Dans l’esprit de l’AFPA mais à un niveau inconnu de l’AFPA, à un niveau préprofessionnel préparatoire à une future qualification. On travaille sur les aptitudes préprofessionnelles théoriques, cognitives et manuelles dès le départ et sur le recentrage du projet professionnel.

 

Les actions ETM :

 

Un Parcours Linguistique à Visée Professionnelle de pré-qualification pour des jeunes 18/25 ans des Missions Locales de 6h/semaine.
Un Parcours Linguistique à Visée Professionnelle BTP pour adultes de 20h/semaine.

 

Le public ETM :

 

Priorité aux migrants de pays tiers à l’UE mais les besoins sont beaucoup plus larges. Il y a beaucoup de jeunes, d’hommes et de femmes de toutes nationalités (Afrique, Proche/moyen orient) et de tous âges, un nombre en hausse de précaires, certains à la rue, depuis 2006 et qui explose en 2016.

 

Les prérequis de niveau :

 

Aucun prérequis de niveau. Même les infra A1.1 oral et/ou écrit, non/peu scolarisés sont accueillis.

 

Le contenu des actions ETM :

 

PLVP de pré-qualification : linguistique et compléments pour l’emploi.
PLVP BTP : linguistique et compétences clés, module préprofessionnel théorique, ateliers pratiques manuels pré-qualifiants.

 

Les résultats ETM :

 

80% environ des personnes ont quelque chose après ETM (emploi CDI ou CDD, CDDI, formation à visée professionnelle, Pôle de Projet Professionnel, PLVP, linguistique…). Ils peuvent débuter un parcours vers l’emploi. Il existe beaucoup de situations différentes (projet à court terme pour les précaires pour survivre ou à long terme en privilégiant la formation).
Résultats qualitatifs : acquisition du français mais aussi d’autres compétences clés pour l’emploi et d’aptitudes préprofessionnelles qui ne sont jamais évaluées dans les tests à ce niveau alors qu’il s’agit de qualités essentielles pour le travail.

 

Quelles solutions mettre en oeuvre ?


Quelles solutions adopter pour intégrer dans un parcours vers l’emploi les personnes exclues par leur faible niveau de français et ainsi leur éviter la rue, le travail illégal ?
Comment combler l’écart entre le niveau des personnes exclues et celui des stages professionnels ?
Comment coordonner les actions des différents organismes ? Comment organiser un parcours cohérent d’un organisme à l’autre pour que les personnes exclues progressent vers l’emploi ?
ETM et F.L.A. se positionnent en amont en tant que première marche du parcours PLVP. Mais quelles actions peuvent prendre le relais ?
Quels organismes acceptent les niveaux infra A1.1 dans le cadre (pré)professionnel ?
Quels organismes tiennent compte des aptitudes préprofessionnelles et pas seulement de la linguistique dans l’évaluation de départ ?
Des parcours sont en cours d’élaboration (dans le cadre du PPIE). Comment y intégrer le public exclu ?

 

Des stands ont permis ensuite aux associations de montrer leurs actions et de rencontrer des partenaires. ETM a présenté des travaux en Arts Plastiques des participants au parcours linguistique à visée professionnelle BTP.

 

Un forum linguistique « Où apprendre le français dans le 10e, 11e et 20e arrondissements ? » avait été organisé par la Délégation à la Politique de la Ville et à l’Intégration et les Equipes de Développement Local. Il avait eu lieu le jeudi 19 juin 2014 de 9h à 13h à la Maison des Metallos, 94 rue Jean Pierre Timbaud 75011 Paris. Son objectif avait été de faciliter l’orientation des publics rencontrant des difficultés de maîtrise du français vers les formations correspondant à leur niveau et à leurs attentes. ETM avait été présent pour y présenter ses actions linguistiques : l'action de préqualification pour les jeunes, l'atelier sociolinguistique pour les femmes et le projet de parcours pour l'emploi pour l'accès au secteur du BTP.